Le trompe-l’oeil

Le groupe « Trompe-l’oeil Contemporain » voit le jour et prend une forme associative le 08 octobre 2016, lors de l’exposition commune de ses membres fondateurs :
Gregory ASSELBERGH, Ludovic BOTTOSSO, Alexandre GRANGER, Dominique HOUARD et Daniel SOLNON.
Ces cinq artistes sont honorés de poursuivre, sous une autre forme, l’œuvre de leurs maîtres (Henri Cadiou, Pierre Gilou, Jacques Poirier…), qui, en leur temps, avaient formé le très fameux groupe « Trompe l’œil / Réalité ».
Le groupe « Trompe-l’œil Contemporain » se veut résolument tourné vers l’avenir et la modernité, grâce à l’intégration de jeunes artistes talentueux, qui, par leurs différentes techniques (huiles, acrylique, aquarelle, encre de chine, pastel, mine de plomb…) et leurs sensibilités personnelles, montrent les mille et une facettes du trompe l’œil de chevalet.
Le trompe l’œil de chevalet prend ses premières formes au XIVème siècle, grâce aux peintres primitifs flamands et plus particulièrement Jan Van Eyck. Plus tard, au XVIIème siècle, il devient un sujet à part entière grâce aux grandes écoles hollandaise, française et espagnole.
Tombé dans l’oubli, puis redécouvert au XIXème siècle grâce à une poignée de peintres américains, il prend un souffle nouveau à la fin du XXème siècle avec la création du groupe d’Henri Cadiou, et des artistes de renommée internationale comme Jacques Poirier.
De nos jours, même si elles sont boudées par les élitistes du monde de l’Art Contemporain, les expositions du groupe gagnent en succès, grâce à un accueil de plus en plus chaleureux d’un public toujours surpris, charmé et conquis.
C’est pourquoi l’objectif du groupe « Trompe l’œil-Contemporain » est de proposer des expositions d’envergure dans des lieux d’exception.